La Maison Bleue

Pour toutes personnes attirées par le mystère et le développement personnel.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apprendre à dire NON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bon-plan
Les discrets
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 04/12/2013
Localisation : WEB
Emploi/loisirs : Dénicheur de Bons Plans

MessageSujet: Apprendre à dire NON   Mer 11 Déc - 14:27


Voici un article intéressant sur le sujet :

APPRENEZ A DIRE NON

Vous vous retrouvez souvent dans des situations que vous n'aviez pas souhaité? Pour votre propre équilibre, imposez vous et dites "non"!

Dire non: une question de tempérament ?

Elles sont nombreuses les situations où l’on a envie de dire « non » et où c’est le « oui » qui sort malgré soi ! « Oui » à une invitation à un dîner où l’on sait d’avance que l’on va s’ennuyer à mourir. « Oui » à un collègue qui vous demande pour la troisième fois depuis le début de la semaine de le dépanner sur un dossier. « Oui » à votre coiffeur qui vous propose une coupe courte alors que vous avez pris rendez-vous pour un balayage. La liste est sans fin… Pourquoi est-il si difficile de s’opposer ? « C’est avant tout une question de tempérament, explique Marie Haddou, psychologue clinicienne. Certains d’entre nous ont des traits de caractère qui ne facilitent pas l’expression du non. Il s’agit généralement de personnes émotives qui évitent les conflits et le risque, qui ont du mal à cerner leurs désirs et portent en elles un sentiment d’insécurité et d’infériorité. »

Autre explication: le « oui » à tout prix se retrouve très souvent chez ceux qui craignent de ne plus être aimé. Un refus peut effectivement exposer à des critiques, éventuellement à une colère ou un rejet momentané. Et, à la crainte de ce différend s’associe bien souvent la peur de blesser l’autre. Enfin, cela peut s’expliquer par un sentiment de toute-puissance : le « oui » signifie alors « je suis le meilleur, je suis capable de tout faire, de tout gérer, de tout assumer».

Dites non et refusez le conformisme

D'où vient cette autocensure qui nous renvoie une mauvaise image de nous-mêmes, nous agace souvent et nous grignote le moral parfois ? « L’éducation, la scolarité et même la société en général favorisent la politesse et le conformisme, explique notre spécialiste. Le “non” fait désordre, rompt les équilibres et empêche de tourner en rond. » Ce consensus social vient s’ajouter à l’éducation, dont la tendance est plutôt de rendre les individus passifs et disciplinés. On apprend aux enfants à dire « bonjour », « au revoir », « merci », mais pas à dire « non ». Et quand ils le font spontanément, lors de la période d’opposition, vers 2-3 ans, ces « non », révélateurs avant tout de comportements autonomes, sont très souvent contrariés par des parents dont la priorité est d’asseoir leur autorité. On grandit donc sur le mode « ça ne se fait pas de dire non ».

Dire non: le poids affectif

On peut savoir dire « non » aux uns et ne pas pouvoir pour d’autres. « C’est assez paradoxal, souligne Marie Haddou. Certains sont capables de tenir tête à leur supérieur hiérarchique mais n’arrivent pas à s’opposer aux membres de leur famille. On a souvent une place et un rôle au sein de la cellule familiale dont il est très difficile de se détacher même à l’âge adulte. »
Les liens affectifs y sont pour beaucoup: une personne considérant l’équipe avec laquelle elle travaille comme une deuxième famille aura plus de mal à s’opposer que celle qui reste très détachée de son environnement professionnel. De même, au sein de la relation amoureuse, le « non » est souvent délicat: « le couple est fusionnel, explique Marie Haddou. Dire “non”, c’est sortir de cette fusion. » Et les amis ? L’amitié est basée sur une relation d’entraide, de solidarité, alors… c’est souvent plus compliqué. « Il n’en demeure pas moins que l’on peut refuser quelque chose à un ami. Il faut être dans le “non” positif: celui qui respecte les deux parties et qui n’est ni systématique ni rigide », ajoute la psychologue.

Car il existe des circonstances où dire « non » serait synonyme d’égoïsme: un collègue qui vous demande exceptionnellement de le remplacer parce qu’il a une urgence personnelle, une amie qui vous sollicite pour garder son enfant alors qu’elle doit être hospitalisée. Autant de situations où la bonne poire disparaît au profit de quelqu’un de réellement altruiste.

Ne soyez pas la bonne poire et dites NON !

Ceux qui ne peuvent jamais lâcher un « non » se voient rapidement coller à la peau l’image de la bonne poire, à qui on peut tout demander sans trop de scrupules. « La personne est perçue alors comme un être facilement manipulable, souligne Marie Haddou. Elle devient moins respectable. Ce qui est logique puisque ne pas oser dire non, c’est aussi ne pas se respecter soi-même et être dans un état de soumission par rapport à l’autre. » Ce manque de considération dont on fait l’objet entraîne de l’insatisfaction, génère un vrai sentiment de malaise et des conséquences sur les relations sociales. On se réfugie dans une fuite permanente: ne plus répondre au téléphone pour éviter toute situation d’acceptation, ou alors s’enfoncer dans des mensonges abracadabrantesques pour échapper au « oui ».

A contrario, ceux qui peuvent dire « non » sans états d’âme apparaissent comme des individus affirmés, connaissant leurs limites, dosant avec facilité ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils n’ont pas envie de faire. Et, tout en se respectant eux-mêmes, ils ont aussi du respect pour l’autre puisque leur refus est assumé et ne cherche en aucun cas à blesser.

Source : top santé
Revenir en haut Aller en bas
Sofy
Les fidèles
avatar

Féminin Messages : 2102
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Apprendre à dire NON   Mer 11 Déc - 15:27

Merci pour l'article. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
 

Apprendre à dire NON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Bleue  :: Le développement personnel :: La psy. Les comportements. L'humain.-